Lavoie Whissell connection
genealogy and history of the LAVOIE and WHISSELL families of Canada
First Name:  Last Name: 
[Advanced Search]  [Surnames]
Rene LAVOYE

Rene LAVOYE

Male 1735 - 1823  (88 years)

Personal Information    |    Media    |    Notes    |    All    |    PDF

  • Name Rene LAVOYE 
    Born 1 Jan 1735  La Prairie de la Madeleine,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Gender Male 
    Died 14 Feb 1823  Montreal (St Laurent),,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Buried 15 Feb 1823  Montreal (St Laurent),,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Person ID 84  main
    Last Modified 19 Jan 2021 

    Father Jean-Baptiste LAVOYE,   b. Abt 1698, ?,,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 22 Sep 1785, ?,,,,ST-MARTIN,Ile Jesus,Quebec Find all individuals with events at this location  (Age ~ 87 years) 
    Mother Marie-Catherine AUBRY-THECLE-CORNEILLE,   b. Abt Mar 1711,   bur. 15 Oct 1756  (Age ~ 45 years) 
    Married 16 Sep 1727  St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Family ID 109479  Group Sheet  |  Family Chart

    Family 1 Madeleine-Blanche DUBEAU,   b. 1741,   d. 4 Nov 1770, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 29 years) 
    Married 19 Feb 1759  St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Children 
     1. Jean-Baptiste LAVOYE,   b. 5 Dec 1759, St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 5 Aug 1761, St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 1 years)
     2. Charles LAVOYE,   b. Abt 1760, Quebec,,Laval,,, Find all individuals with events at this location
    +3. Jean-Baptiste LAVOYE,   b. 6 Jun 1763, St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 21 Nov 1854, St-Martin de Laval,,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 91 years)
     4. Louise LAVOYE,   b. 8 May 1765, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 14 Nov 1844, St-Martin de Laval,,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 79 years)
     5. M-Magdeleine LAVOYE,   b. 14 May 1767, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     6. Marguerite LAVOYE,   b. 8 Aug 1768, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     7. Jacques LAVOYE,   b. 24 Aug 1770, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 9 Oct 1770, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 0 years)
     8. Lisette LAVOYE
    Last Modified 24 Nov 2020 
    Family ID 109476  Group Sheet  |  Family Chart

    Family 2 Marguerite MONTPELLIER-DITE-BEAULIEU 
    Married 3 Nov 1772  St Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location 
    Children 
     1. Marguerite LAVOYE,   b. 18 Sep 1773, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     2. Marie-Charles LAVOYE,   b. 27 Oct 1774, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     3. Charles-Rene LAVOYE,   b. 20 Jan 1776, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 8 Aug 1832, Montreal (St Laurent),,,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 56 years)
     4. Marie-Josephe LAVOYE,   b. 2 Apr 1777, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     5. Anonyme LAVOYE,   b. 2 May 1778, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 2 May 1778, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 0 years)
     6. Michel LAVOYE,   b. 29 Jan 1783, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
     7. Pierre LAVOYE,   b. 6 Jun 1789, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location,   d. 28 Jul 1789, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location  (Age 0 years)
     8. Marie LAVOYE
     9. Catherine LAVOYE,   bur. 20 Jul 1777, St-Laurent,,Montreal,QUEBEC,, Find all individuals with events at this location
    Last Modified 24 Nov 2020 
    Family ID 109583  Group Sheet  |  Family Chart

  • Documents
    CONTRAT DE MARIAGE
Rene Lavoye et Magdeleine Dubeau
Notaire Hodiesme
Montréal 11 février 1759
    CONTRAT DE MARIAGE Rene Lavoye et Magdeleine Dubeau Notaire Hodiesme Montréal 11 février 1759
    Sanguinet
No 85
le 25'e juin 1767
Vente par Pierre Bayard
à René Lavoy
    Sanguinet No 85 le 25'e juin 1767 Vente par Pierre Bayard à René Lavoy
    Sanguinet
# 1499
le 28 8bre 1779
Vente par Jacques Dubeau pere et
ses enfants à
Messire Jean Beauzele Prestre
    Sanguinet # 1499 le 28 8bre 1779 Vente par Jacques Dubeau pere et ses enfants à Messire Jean Beauzele Prestre
    René Lavoix - Madeleine Dubeau
mariage
    René Lavoix - Madeleine Dubeau mariage
    René Lavoie - Marguerite Montpellier-dit-Beaulieu mariage
    René Lavoie - Marguerite Montpellier-dit-Beaulieu mariage

    Histories
    René Lavoye
1735-1823
short history
    René Lavoye 1735-1823 short history

    Baptism
    René Lavoye bapteme 1735
    René Lavoye bapteme 1735

    Obituaries
    Rene Lavoye sépulture 1823
    Rene Lavoye sépulture 1823

  • Notes 
    • Bapteme: 1 janvier 1735, La Nativite de La Prairie de La Madeleine

      L'an mil sept cent trente cinq, le premier janvier, je soussigne pretre ai baptise Rene, ne ledit jour, fils de Jean Baptiste Lavoix et Marie Catherine Aubry, son epouse. Le parrain, Sieur Rene Bourrassa a signe et la marraine Marie Louise Brosseau a signe pareillement. Rene Bourassa, marie Louise Brosseau, Jacques Desligneris pretre.

      Le Parchemin
      11 Février 1759 (Mtl)

      Hodiesne, G. (1740-1764)

      Contrat de mariage entre René Lavoye (24 ans), fils de Jean-Baptiste Lavoye
      et de feue Marie-Catherine Aubry, de la paroisse St Laurent; et Madeleine
      Dubeau (17 ans), de la côte St François, fille de Jacques Dubeau, habitant et
      de Anne-Céleste Verdon, de la côte St François.
      CONTRAT DE MARIAGE: Rene Lavoye et Magdeleine Dubeau passe par devant Hodiesme a Montreal le 11 fevrier 1759.

      CONTRAT DE MARIAGE: Rene Lavoye et Magdeleine Dubeau passe par devant Hodiesme a Montreal le 11 fevrier 1759.

      Par devant les notaire royaux de la ville et jurisdiction
      royalle de Montréal, y résidant soussignés furent présents;
      ledit Jean-Baptiste Lavoye, habitant de la paroisse St Laurent, étant ce jour
      d'huy en cette ville dudit Montréal, stipulant en cette partie pour ledit René
      Lavoye, agé de vingt quatre ans, son fils, et de défuncte Marie
      Catherine Aubry, sa femme, demeurant en ladite paroisse St Laurent,
      a ce présent pour luy en son nom et de son consentement
      d'une part, et de Sr Jacques Dubeau et dame Anne Celeste Verdon sa femme qu'il authorize a l'effet des présents, habitant demeurant a la cote St Francois et étant
      ce jour en cette dite ville stipulant pour demoiselle Magdeleine Dubeau,
      leur fille agée de dix sept ans demeurante avec eux a ce présente pour elle, en son nom et de son consentement d'autre part;

      Lesquels parties de leur bon gré et volonté, de l'avis et consentement
      de leurs parents et amis pour cecy assemblés de part et d'autre; Scavoir, de la part dudit
      Jean-Baptiste Lavoye, le Sr François Bertelet dit Lavoyard?? on gendre, le Sr
      Jean-Baptiste Lavoye son fils; et de la part desdits Sr Jacques Dubeau et dame
      sa femme, les Sr René Verdon et dame Marie Anne Laverti leur père et mère, beaupère
      et bellemère, le Sr Louis Dubeau leur frère et beau- frère, le Sr Joseph Malet leur
      gendre et dame Marie Joseph Dubeau leur fille, le Sr René Verdon leur frère et
      beaufrère, dame Marguerite Grou et Marie Anne Verdon leur belle-soeur et Sr François Godin
      leur neveu, ont fait ensemble les accords, traités et conventions de mariage qui suivent;

      C'est asçavoir que lesdits Sr René Lavoye et demoiselle Magdeleine Dubeau authorizés de leurs dits père et mère, ont promis et promettent réciproquement se prendre l'un pour l'autre pour mari et femme par nom et loy de mariage pour iceluy faire célébrer et solemniser en face et jour de notre mére sainte église catholique et romaine aussitôt qu'une des parties en requérera l'autre.
      Pour être, comme seront en effet lesdits futurs époux uns en communs en tout les
      biens meubles et conquêts immeubles suivant la coutume de Paris suivie en ce pays,
      conformément à laquelle leur communauté sera réglée encore qu'ils fissent cy après leur
      demeure ou des acquisitions en pays de loin et coutumes contraires auxquelles ils ont cet égard par ces présentes expressement dérogé et renoncé. Ne seront néanmoins lesdits futurs époux tenus des dettes l'un de l'autre, faites et créées avant leurs épousailles, lesquelles, si aucunes se trouvent seront payées et acquitées par celuy ou celle qui les aura faites et sur son bien, sans que l'autre, ny ses biens en soient aucunement tenus.

      Lesdits futurs époux se prennent l'un l'autre avec les biens et droits à eux appartenant
      échus et a échoir de part et d'autre. Les biens dudit futur époux consistent ainsy
      qu'il l'a déclaré en une terre de trois arpents de front sur trente huit de profondeur
      situé audit lieu de St Laurent sur laquelle sont des batiments consistant en maison
      et grange et sur laquelle sont environ trente huit arpents en superficie de terre défrichée,
      ladite terre d'un bout par devant au chemin du Roy qui regne le long de ladite cote, d'un
      coté a Dufresne, et d'autre coté à Jean-Baptiste Rapidieu dit Lamer, laquelle dite terre et
      batiments, avec toutes ces circonstances et dependances ledit futur epoux,
      pour ce authorizé dudit Sr son père veut être et appartenir a ladite future
      communaute comme acquise pendant icelle et de ladite communauté, renonceant pour cet égard à ladite coutume de Paris et à toutes autres loix et coutumes contraires auquelles
      il a pour par ces dites présentes expressement dérogé et renoncé. Lesdits Sr Jacques
      Dubeau et dame Anne Céleste Verdon, sa femme de luy authorizée comme dessus,
      promettant solidairement l'un pour l'autre pour les renonciations requises de
      bailler et payer a ladite demoiselle future épouse leur fille de leurs
      futures successions le jour de leurs épousailles la somme de quinze cent livres,
      en monnaye ayant cours en ce pays, laquelle somme de quinze cent livres veulent
      et entendent lesdits Sr Dubeau et dame Verdon sa femme être pareillement
      ameublie à ladite future communauté et censé être deniers d'icelle communauté.

      Ledit futur époux a doué et doue ladite demoiselle sa future épouse du douaire coutumier
      ou de la somme de quinze cent livres de douaire prefix une fois payé ayant retour,
      au choix et option de ladite future épouse à avoir et prendre sitôt qu'il aura lieu
      sur tous les biens-meubles et immeubles présents et avenir dudit futur époux qui les a
      obligés et hypotéqués a fournir et faire valoir ledit douaire, duquel ladite demoiselle
      future épouse jouira et suivant ladite coutume de Paris, et sans être tenue d'en
      faire demande en justice.

      Le survivant desdits futurs époux aura et prendra par préciput et avant faire partage
      des biens de leur communauté pour la somme de sept cent cinquante livres en meubles
      suivant la prisée qui sera faite par l'imventaire et sans crue ou ladite somme en deniers
      comptants, à son choix et option, avec ses linges, hardes a son usage, et lit garni,
      tel qu'il sera pour lors. S'il est vendu ou aliéné des immeubles pendant le mariage, emploi en sera fait en acquisition d'autres héritages ou ventes qui sortiront pareille nature
      des propres à eux ou à ceux de leur coté en ligne. II sera permis à ladite demoiselle future épouse et aux enfants qui pourront natre dudit futur mariage d'accepter ladite communauté ou à icelle renoncer; et en cas de renonciation, de reprendre tout ce qu'elle aura apporté audit mariage, et ce qui luy sera advenu et échu pendant iceluy par succession, donation, leg, ou autrement, même ladite demoiselle future epouse si elle survit ses douaires et préciput tels que dessus, sans qu'elle, n'y ses dits enfants soient tenus d'aucunes dettes ny hypotèques de ladite communauté encore qu'elle y eut parlé, s'y fut obligée ou y eut été condamnée, donc audit cas, elle et ses dits enfants seront acquittés et indemnisés par les héritiers et sur les biens dudit futur époux, pourquoi et pour toutes les clauses du présent contrat il y aura Hypotèque sur iceux de ce aujourd'huy.

      En faveur duqul mariage et pour la bonne amitié réciproque qui est entre lesdits futurs époux pour ce authorizés de leurs Dits pères cet mère, Iceux futurs époux ont par ces Mêmes présentes fait et font don l'un à l'autre et au survivant D'eux deux par donation pure, simple et irrévocable faite entreux En la meilleure forme que faire se peut, et doit,
      ce acceptant par lesdits Futurs époux respectivement de tous et chacun les biens meubles
      Et immeubles qui se trouveront appartenir tant des Propres, que d'acquêts et conquêts au
      premier mourant d'ieux futurs Epoux au jour de son décès; sans en rien excèpter, retenir,
      ny réserver par ledit premier mourant, pour en jouir, par le survivant desdits futurs époux
      en usufruit sa vie durante à la caution juratoire, à la charge d'entretenir
      les maisons et héritages de toutes menus reparations viagères, et qu'ils seront rendus
      en bon état quand l'usufruit constitué par ladite présente donation finira;
      Et pourvu néanmoins que lors du décès du premier mourant Desdits futurs époux, il n'y ait aucun enfant vivant, né, ou a Naitre dudit futur mariage, auquel cas d'enfant
      ladite donation Sera nulle, et s'il y en avait, et qu'ils vinssent a décéder
      Avant majorité, ou d'être pourvus par mariage, veulent et entendent Lesdits futurs époux,
      que ladite présente donation ne prenne sa force et vertu.

      Et pour faire insinuer ces présentes aux greffes de la jurisdiction Royale dudit Montréal, et partout d'ailleurs ou besoin sera, lesdittes Parties ont élu leur procureur général et spécial le porteur D'icelles, luy en donnant pouvoir.

      Car ainsy et de tout ce que dessus sont convenus lesdites Parties en passant ces présentes promettant &c obligeant &c chacun endroit soy &c renonceant &c fait et passé
      audit Montréal, faubourg St Joseph en La maison dudit Sr Verdon, l'an mil sept cent cinquante Neuf, le onzième jour de février après midi. Et Ont ladite demoiselle future épouse, dame Marguerite Grou Le Sr François Bertelet et notaires signé. Et ledit futur
      Epoux et autres parents et amis cy dessus dénommés Déclaré ne sçavoir écrire ny signer de ce enquis après Lecture faite, suivant l'ordonnance.
      Treize Mots raturés sont nuls.

      Marie Jeanne Dubeau Marguerite Jangro
      F Gerrevel G Hodiesme Not're Royal

      Doc #: 17590211PA013409

      Engagement 6 mai 1753, etude Simonnet
      Par devant les notaires royaux de la ville et jurisdiction royalle de Montreal, y residants soussignes fut present - Rene Lavoix, garcon voyageur, demeurant a la coste de Notre Dame des Vertues en cette isle, et a ce present en cette ditte ville, lequel s'est volontairement engage au sieur Joseph Douaire Bondy negociant, de cette ville y demeurant en leur maison size Baie St Paul acceptant ledit susnomme pour son engage, pour, a la premiere requisition, partir de cette ville pour aller au poste de Detroit au limite dy celuy et en redescendre la presente annee avec les convoys ordinaire et d'aider en montant et en descendant, amener les canots, marchandises, et pelleteries dudit sieur, en avoir soin aussy des vivres et autres ustensilles de voyage, luy obeir ou a ceux qui auront la conduite de ses canots, le servir fidelement, faire son profit, eviter son dommage, luy avertir s'il vient a sa connaissance et generalement faire tout ce qu'il pourra faire sans pouvoir quitter ledit service ny faire aucune traitte en son particuliers sans son consentement sous les peines des ordonnances et de perdre ses gages et engagement ainsy fait et outre pour et moyennant la somme de quatre vingt livres en argent ayant cour en ce pays et pardessus ses gages, une chemise en cotton, une paire de mitasse, et un broguet?, pour les gages et salaire dudit engage qui luy seront payee a son retour en cette ville a peine de tous despens, domages et interets, car ainsy & promettant & obligeant & fait et passe audit Montreal, etude desdits notaires soussignes l'an mil sept cent cinquante trois le sixieme jour de may en presence de l'engage susnomme, lequel a declare ne scavoir ecrire ny signer de ce enquis lecture faite suivant l'ordonnance. Bondy, A Adhemar, Simonnet

      Engagement 13 april 1754, etude Adhemar
      Par devant le notaire royal en la prevoste royalle de Montreal, y resident soussigne fut present Rene Lavoye, voyageur, de St Laurent en cette ville, lequel s'est volontairement engage au sieur Jacques Marie Nolan Lamarque negociant, demeurant en cette ville a ce present et acceptant, pour, a sa premiere requisition, partir de cette ville pour aller a Missilimakinac et en descendre la presente annee dans le ... que ledit voyageur descende ordinairement dudit lieu et d'aider en montant et en descendant, amener les canots, marchandises, et pelleteries dudit sieur, en avoir soin comme aussy des vivres et ustensilles du voyage, luy obeir avec ceux qui auront la conduite de ses canots, le servir fidelement, faire son profit, eviter son dommage, en avertir s'il luy sera commande de licite et honeste, et qu'il pourra faire pour pouvoir quitter ledit service ny faire aucune traitte en son particuliers sans ledit service ny faire aucune traitte en son particulier sans son consentement sous les peines des ordonnances et de perdre ses gages et engagement ainsy fait et outre pour et moyennant la somme de cent cinquante livres pour ses gages et salaire dudit engage qui luy seront paye a son retour en cette ville en argent ayant cour en ce pays et aupardessus ses gages, une chemise en cotton, une paire de mitasse, et un broguet?, car ainsy promettant & obligeant & fait et passe audit Montreal, etude Adhemar ... l'annee mil sept cent cinquante quatre le treize avril, avant midy, et Adhemar signe, ledit engage a declare ne scavoir ecrire ny signer de ce enquis lecture faite suivant l'ordonnance. JM Lamarque, A Adhemar, Simonnet

      Engagement 10 juin 1757, etude Blanzy
      Fut present Rene Lavoye, demeurant a la cote St Laurent en cette isle et ce en ce jour a Montreal, lequel s'est volontairement engage, et par ces presentes, s'engage au Sieur Thomas Dufy, demeurant en cette dite ville, a ce present et acceptant pour, a sa premiere requisition, partir de cette ville dans un canot charge de marchandises, le mener et conduire jusques au poste de Missilimakinac et descendre cette annee par les convoys ordinaires dans un canot charge de pelleteries et gouverner en montant et descendant du canot, avoir soin pendant toutes les routes, et etant audit sieur des canots, marchandies, pelleteries, vivres, et ustansilles necessaires pour le pareil voyage, obeir audit sieur son representant, le servir fidelement, faire son profit, eviter son domage, en avertir s'il vient a sa connaissance et generallement et sans pouvoir faire aucune traitte en se distraire dudit service sous les peines des ordonnances et de perdre ses gages, ses engagement ainsy fait moyennant la somme de trois cent livres que ledit sieur promet et s'obige bailler et payer audit engage a son retour en cette ville pour les gages et salaire du voyage en monnaye ayant cour en ce pays a peine & car ainsy & promet & fait et passe a Montreal en l'etude, l'an mil sept cent cinquante sept, dix juin avant midy ... desdits signes, ledit engage declare ne scavoir ecrire by signer de ce enquis lecture faite.

      Mariage 19 fevrier 1759, St Laurent, Montreal:
      Le dix neuf fevrier mil sept cent cinquante neuf apre la publication de troi bans de mariage faites consecutivement aux prones de la messe paroissialle entre Rene Lavoix, age de vingt quatre ans, fils de Jean 63 Lavoix et de defuncte Catherine Aubry dite Tech ses pere et mere de cette paroisse d'une part, et Magdeleine Dubots agee de dix huit ans, fille de Jacques Dubots et de Anne Celeste Verdon, ses pere et mere aussi de cette paroisse d'autre part sans qu'il ne se soit rencontre aucune apposition ni empechement canonique, je soussigne pretre, faisant les fonctions civilles et ayant recu leurs mutuels consentements de mariage parolles de presents, et leur ai donne la benediction nuptialle avec toutes les ceremonies prescrites par la sainte eglise et ce en presence de Jean Baptiste Lavoye pere, et de Jean Baptiste Lavois frere de l'epoux, de Jacques Dubeau et de Louis Dubeau oncle et pere de l'epouse et plusieurs autres qui ont declare ne scavoir signe. Reverchois pretre.

      Contrat de Mariage: Rene Delavoye et Marguerite Beaulieu - notaire Sanguinet 22 octobre 1772

      Pardevant les notaires de la province de québec Résidents En la ville de Montréal Soussignés
      furent Présent René Lavoy hab't demeurant en la paroisse de St. Laurent Stipulant pour luy et
      en Son nom d'une part. Et marie anne Turcot demeurante aussi aud't lieu veuve de feu Jean Bte Baulieu Stipulant
      pour margueritte Baulieu sa fille a ce présent et consentente aussi pour elle en son nom d'autre
      part. Lesquelles parties en la présence de lavis et consentement de leur parents et amis cy après
      nommés Scavoir de la part dud. futur Epoux de Charles Lavoye son frere, Jacques Dubau.
      Et de la part de lad'te future Epouse de marie anne Turcot Sa mère Joseph Baulieu son frère Charles
      Turcot Son oncle marie anne Baulieu Sa Soeur michel Charetier? mari Jeanne Perault sa fe
      ses cousins et cousines. Ont volontairement Reconnut et Confessé avoir
      fait Entre Elles les traittés et accords et convention de Mariage qui Ensuivent. C'est aScavoir que
      led't René Lavoy et lad'te marguerite Baulieu ont promis et promettent Se prendre l'un et
      l'autre pour mary et femme par nom et loix de mariage en face de notre mère Ste Eglise le
      plustôt que faire ce pourra et quils sera avisé et délibéré entreux leurs parents et amis.

      Les futurs Epoux seront communs en tous Biens meubles et Conquets immeubles quils feront
      pendant le mariage Suivant La disposition de La coutume de ce pays, Selon Laquelle les Conventions
      aposées en leur contrat de mariage seront réglé et à laquelle il se sont soumis dérogeant et
      Renonceant pour cette Effet à tous autres Coutume. Ne Seront néanmoins tenus des dettes l'un de l'autre
      faites et créées avant leur mariage et si aucune se trouvent elle seront payé et acquitté par et
      sur les biens de celuy ou celle qui les aura faite et créées sans que ceux de l'autre en soient
      aucunement tenus. Se prennent les futurs epoux avec un et chacuns les biens et droits a eux appartenant en
      ce qui ceux peuvent monter et consister sans plus ample mention ny désignations.

      Le future Epoux a doué et doue lad'te future Epouse de la somme de six cent schelins de la province
      de douaires préfix une fois payé duquel douaire elle sera saisies dès l'instant quils aura lieux
      sans estre tenus d'en faire demande en justice. Le préciput sera Egal et Réciproque en faveur
      du survivant de la somme de trois cent schelins que le survivant prendra en deniers comptant ou
      en meubles suivant la prisé de l'inventaire hort part et sans crue prendra en outre led. survivant
      son lit garnie telle qu'il se trouvera alors ses linges habits et hardes a son usages si c'est le futur Epoux
      qui survie son fusil et la future Epouse ses bagues et joyaux.

      Lors de la dissolution de lad'te communauté soit par mort ou autrement sera permis a lad'te future
      Epouse de l'accepter ou d'y Renoncer et dans le cas de la Renonciation elle Reprendra franchement et
      quittement tout ce quel justifiera avoir apporté aud't mariage et tout ce qui pendant iceluy luy sera
      avenue et échue tant par successions, donation, legs, qu'autrement Ensemble ses douaires et préciput tels
      que dessus stipulé sans estre tenus des dettes de lad'te communauté encore quelle y eut parlé, si fut obligés
      ou y eut été condamné dont aud't cas elle sera garentie et indemnisé par et sur les biens dud't
      futur Epoux sur lesquelles elle aura hipothéqué à compter de ce jour.

      Il a été convenue et accordé Entre lesdits parties que les enfants nés du premier mariage dudit René
      Lavoye avec déffunte magdeleine Dubeau seront élevés, nouries, entretenus, et instruit dans la
      Religion Catholique par lesdits futurs conjoints et aux dépens de la présente communauté, stipulé entre eux
      jusqua l'age de dix huit ans sitaut dire lad'te communauté pour seulement le revenue de leurs biens
      sans diminutions du fond d'iceluy ce qui a été agréé de la part de lad'te future Epouse pour d'autant plus
      faire conoitre aud. futur Epoux son affection en consideration dud't futur mariage et pour
      la bonne et sincère amitié que led't futur Epoux porte a lad'te future Epouse il luy a fait par ces
      présentes donation pur et simple et irrévocable a lad'te futur Epouse ce acceptant pour elle ses hoirs
      et ayants causes de pareille part et portion de tous ses biens meubles acquets immeubles et même des
      propres présent et avenir que l'un de des enfant moins prenant aura et prendra en sa future
      succession après son décès ainsy qu'il est permis par ledit des secondes noces pour en jouir et disposer
      en toutte propriété par ladite future Epouse ses hoirs et ayant cause comme de choses a elle
      appartenant au moyen de la présente donation. Et pour faire insinuer ces présentes ou besoin
      sera lesdits futurs Epoux ont constitué leur procureur le porteur &c., Car ainsy &c.,
      promettant &c., obligeant &c., Renonceant &c., fait et passé audit montréal dans le faubourg
      St Laurent en la maison de michel Choret L'an mil sept cent soixante douze
      le vingt deux octobre avant midy et ont lesdits notaires signé et lesdits future Epoux
      et autres parents et amis ont dit et déclaré ne scavoir le faire de ce enquis et ont
      fait leur marque ordinaire après lecture faite

      X ... X ... X.....X....X M Choret

      marie jeanne pereaux ..... Chaurette

      F Simonnet ............ Sanguinet

      Mariage 3 novembre 1772, St Laurent, Montreal:
      L'an mil sept cent soixante douze et le trois novembre apres la publication de trois bans de mariage faites aux prones de grandes messes paroissiales par trois dimanches consecutifs sans avoir decouvert autre empeschement que celui de parente spirituelle dont ils ont obtenu dispens ainsi qu'il appert par les lettres de Monseigneur Briand, eveque de Quebec, entre Rene Lavoye, fils de Jean Baptiste Lavoye et de deffuncte Catherine Aubri Thecle ses pere et mere et Marguerite Montpellier fille de deffunct Jean Baptiste Montpellier Beaulieu et de Marie Anne Turcot ses pere et mere de cette paroisse d'autre part. Je pretre soussigne apres avoir recu leur mutuel consentement de mariage par paroles des presents leur ai donne la benediction nuptiale en presence de Jean Baptiste Lavoye pere, Jean Baptiste Lavoye frere, Jacques Dubeau et Joseph Beaulieu qui ont delcare ne scavoir signer de ce enquis. Beauzele pretre

      Sepulture 15 fevrier 1823 St Laurent, Montreal:
      Le quinze de fevrier mil huit cents vingt trois par nous cure soussgine a ete inhume dans l'eglise le corps de Rene Lavoie muni des sacrements decede hier age de quatre vingt cinq ans environ mari de Marguerite Montpellier vivant de rente de donnation dans cette paroisse. Temoins Francois Prudhomme, Jean Baptiste Meilleur et plusieurs autres qui n'ont scu signer. Pr. Leclerc Jesuite